Embauche à la fin d'un stage : quelles conséquences pour le salarié ?

Mis à jour le 5 février 2016 par « direction de l'information légale et administrative »

À l'issue de son stage de dernière année d'études, le stagiaire peut être embauché par l'entreprise en tant que salarié.

Il bénéficie d'une réduction de sa période d'essai si l'embauche a lieu dans les 3 mois qui suivent la date de fin du stage, dans les conditions suivantes :

  • la durée du stage est déduite intégralement de la durée de la période d'essai si l'embauche est effectuée dans un emploi correspondant aux activités qui avaient été confiées au stagiaire,

  • la durée du stage est déduite de moitié de la durée de la période d'essai (ou plus, si des dispositions conventionnelles ou collectives le prévoient) si l'embauche est effectuée sur un poste dont les activités sont différentes de celles confiées au stagiaire.

En cas d'embauche à l'issue d'un stage d'une durée supérieure à 2 mois, la durée de ce stage est prise en compte pour l'ouverture et le calcul des droits liés à l'ancienneté. Par exemple, si un stagiaire est embauché à l'issue d'un stage de 4 mois et que l'entreprise propose une journée de congés payés supplémentaire après 5 ans d'ancienneté, les 4 mois de stage sont pris en compte pour déterminer les 5 ans d'ancienneté du salarié.

Où s'adresser ?

Votre direction des ressources humaines (DRH)

Pour toute information complémentaire

Vos représentants du personnel

Pour toute information complémentaire